• hoplabon

La galette républicaine

Le 6 janvier c'est l'épiphanie ! C'est la période de la fameuse et traditionnelle galette des rois. Cette tradition millénaire a bien évolué au cours des siècles. Petite explication pour vous permettre de briller en société ;)


L'origine de la galette des rois


Dans la Rome Antique, au cours d'un banquet au sein de chaque grande familia, les Romains utilisaient la fève d’un gâteau pour tirer au sort le « Saturnalicius princeps » (Prince des Saturnales ou du désordre). Le "roi d'un jour" disposait du pouvoir d'exaucer tous ses désirs pendant la journée (comme donner des ordres à son maître). Le tirage au sort s'effectuait en plaçant le plus jeune de l'assemblée sous la table et celui-ci désignait alors le bénéficiaire de chaque part de manière aléatoire.


Puis au XIIIème siècle, l'Eglise a décidé d'instituer cette tradition pour célébrer l'épiphanie, une fête chrétienne qui célèbre les rois mages. A cette occasion, la coutume voulait que la galette soit partagée en autant de portions que d'invités, plus une part. Cette dernière part était destinée au premier pauvre qui passait : on l'appelait "part du bon Dieu" ou "part de la vierge".


Depuis, cette tradition a quelque peu changé au cours de l'histoire … c'est assez drôle de voir comment les institutions s'approprient cette tradition au fil du temps :

  • Sous François 1er et Louis XIV on a bien insisté sur le côté "fête des rois" avec de grands banquets fastueux à la gloire du roi.

  • Pendant la révolution on a continué à manger le gâteau mais on a changé son nom en "galette de l'égalité" !

  • Et de nos jours... eh bien la galette de l'Elysée s'appelle à nouveau "galette des rois" mais elle n'a pas de fève ! Il n'y aura donc pas de Roi au palais ce weekend. La République n'a qu'un Président.




Oserez-vous la tenter "maison" ?


Malheureusement de nos jours l'écrasante majorité des galettes que l'on trouve dans le commerce sont industrielles. Tout comme les viennoiseries... car le label "boulangerie artisanale" n'oblige les boulangers qu'à produire leur pain sur place mais pas les viennoiseries et pâtisseries. Beaucoup d'artisans cèdent donc à la facilité et la rentabilité des fabrications industrielles. Faire sa propre galette devient donc une option à regarder de près.


Bonne nouvelle : la recette traditionnelle est en fait assez facile ! On vous l'a mise sur l'app hoplabon. Petit concours de qui fera la plus belle ? Envoyez-nous vos photos ;)




10 views

Copyright hoplabon 2020 - Tous droits réservés